Christelle Guibouin

Christelle Guibouin

DANS.EVIBRATION

Blog

Nos croyances nous dirigent

Nos croyances nous dirigent

Vive le mois de septembre et les retrouvailles de “rentrée”. Premier choc : des gens n’ont pas changé. Voilà.   Ce qui m’a mené à cette forte réalisation imprégnée dans mon cerveau et chacune de mes cellules : le pouvoir directifs des croyances pour chacun. […]

Je ressens la bise comme un viol mécanique…

Je ressens la bise comme un viol mécanique…

Ben oui, honnêtement, t’as kiffé TOUTES les bisettes qu’on t’a fait ? Le souhait, il était profond ? Et l’acte conscient et mémorable ? Des dernières bises que j’ai réalisé, je me suis pour la plupart forcée. je n’avais PAS envie. Ou alors je l’ai […]

Et si la Civilisation était Illusion ?

Et si la Civilisation était Illusion ?

Quelque chose se trame autour du son, pour moi (de façon concrète et intègre…), comme tu as pu le sentir à la lecture de mon dernier article/dernière news.

 

Et il y a autre chose, qui a sa particularité aussi, sa dimension : l’alimentation, de l’assiette.

 

Y a aussi celle qu’on ne voit pas directement, comme par exemple les pensées.

 

Ici je viens t’évoquer cette alimentassiette, qui n’a d’ailleurs pas besoin d’assiette ! Je viens de visionner cette vidéo de la chaîne Youtube Le Chou Brave, où Irène Grosjean parle, communique, partage ce qu’elle sait et connait. Je suis Impressionnée, Admirative, et Amoureuse.
Et effectivement, il n’y a pas besoin d’assiette : il y a besoin d’yeux, de respiration, de connexion, de Nature et d’arbres. La vie est si simple. Tu te rends compte à quel point nous nous sommes égarés, ou non ? Je ne viens pas te dire que c’est grave (en l’occurrence, ça l’est, mais pas dans le sens irréversible) parce que je crois profondément qu’il y a une logique à cela. Ma logique actuelle est la suivante : Nous sommes venus sur Terre expérimenter le contraire des Loi de l’Amour.

C’est pourquoi nos parents, par exemple, sont parfaits ! Ils nous apportent ou nous ont apporté EXACTEMENT ce dont nous avions besoin pour apprendre, distinguer, réfléchir, tomber, choisir ensuite ce qui nous convient le mieux pour la suite, la VIE.

Et j’ai envie de partager ici cette phrase qu’Irène Grosjean dit dans la vidéo :

 

“Tout ce qui nous appartient appartient au monde entier.”Irène Grosjean

 

Parce que la civilisation et donc l’illusion nous a mené à la possession. Nous pensons posséder des objets, des territoires, des gens. Tu trouves pas que cela déraille, sincèrement ?
Nous faisons ce que nous voulons de la maison dans laquelle nous vivons et de la terre sur laquelle nous marchons PARCE QUE ce bout-là est prétendu nôtre. C’est grave, c’est bas en fréquence.
Quand t’es plus là physiquement, ce bout-là est a qui ? Voilà…

Des corps, des organismes, des structures vivantes physiologiquement quittent la planète à chaque instant. Et pourtant, la vie continue, les astres continuent de tourner. Et voilà ce qu’on a laissé : des terres appauvries, un air pollué, des enfants intoxiqués. Et après, on prétend aimer nos enfants. Et au passage, “nos” enfants qui ne sont pas nôtre : les enfants représentent l’Avenir de l’Humanité, et s’il te plaît, pas une possession, pas un objet, pas ta nourriture énergétique.

 

Parce que l’Amour c’est quoi ? Ce n’est pas une bouffée de chaleur ! L’Amour, c’est rendre autrui autonome. L’Amour à mes sens est si puissant qu’il doit nous faire ressentir cela : “Je t’Aime si fort que tu peux faire ta vie loin, le but est que tu sois épanoui.e”
Souvent, les gens veulent garder leur cercle social près d’eux. Les attaches sont si fortes qu’ils ne seraient plus rien sans eux. Elle est où alors, l’indépendance, la liberté, l’autonomie, la vie, le soi ? Ils sont où alors, tes rêves et tes actions vers leur et Ta réalisation, si tu vis pour eux et pas pour toi ? Si aujourd’hui, ce sont ces petites sensations de bonheur momentanées qui te font vivre (ou maintenir en vie), alors il y a quelque chose à changer –à moins que tu ne veuilles vivre à ton plein potentiel, à moins que tu ne veuilles te réaliser en t’élevant vers tes profonds souhaits. Trop de gens, d’ailleurs, ne connaissent même pas leurs rêves, ont totalement oublié que ces derniers pouvaient être réels -et qui le sont déjà dès lors que l’on a la foi ET que nous agissons.

Je ne dis pas ici que nous n’avons pas besoin d’aide, et que l’être humain individuel doit s’auto-suffir. C’est avec nos coéquipiers que nous créons, notre famille de cœur, nos amis : en tout cas ceux qui veulent bien choisir ce chemin avec nous, en s’engageant avec eux-même à réaliser leurs rêves et s’impliquer pour le meilleur de ce monde…

 

Et puis la religion est censée relier les gens (sens étymologique). Elle les relie en effet dans cette absence de remises en question, qui pour moi signifie la mort ! La religion est selon moi séparée de la foi : elle rassemble un ensemble d’habitudes strictes et de rites portés par l’obéissance, la soumission, l’obligation. C’est Dieu qui a raison (et pourquoi pas Dieue ou Déesse, d’ailleurs ? Et pourquoi pas Diesse pour faire un mixte des deux ? Il me semblerait que notre sexe soit déterminé le plus souvent biologiquement et que sans notre corps nous n’avons pas de sexe ou de genre en particulier ???). En fin bref, si une entité supérieure a raison alors “A Dieu ! (s’il le veut, bien sûr)” la remise en question et la déstabilisation.
J’ai déjà rencontré des religieux avec qui le débat était complètement possible et avec qui j’ai appris plein de trucs. Y en a aussi qui obéissent et qui n’entendent rien d’autre qui soit différent de ce qu’on leur a inculqué (merci d’exister pour me montrer le bogue).

Je ne sais pas quoi dire d’autre, je parle d’Amour parce que je vois ce mot partout sans aucune explication de sa définition et ça me dérange. C’est quoi TA définition de l’Amour ?Pas l’amour émotion, l’Amour. (J’admets que là, une réponse m’intéresserait fortement.)

 

Et je venais t’écrire spécialement pour l’alimentation-assiette… Irène Grosjean m’a ébahi. La naturopathie m’a ébahi… même si je ne sais pas encore très bien ce que c’est, car d’après mes rapides recherches, il s’agit d’une médecine alternative. Or, moi je pense qu’il s’agit d’un mode de vie, de savoirs à expérimenter et donc de connaissances ensuite, et surtout : d’éléments de VIE à apprendre à l’école dès le plus jeune âge. Parce que si la naturopathie est définie telle une médecine -même alternative-, cela inclut qu’il faille détecter une pathologie pour consulter, et je crois qu’attendre le dysfonctionnement est loin d’être nécessaire. Alors voilà où j’en suis : il est très fort probable que j’étudie tout cela, avec aussi la permaculture, qui consiste à faire naître des fruits, des légumes, des plantes, des fleurs de façon à les rendre Autonomes (youhouuu !!!), de façon à nourrir la terre en même temps qu’elle nous nourrit, et à servir la biodiversité. Cela se résume en trois lettre : VIE !

 

VIE

 

 

Christelle Guibouin – Créatrice de Sons et de Mélodies, Créatrice des pensées nouvelles, Circulatrice des énergies et Régénératrice de la Vie.

 

Je me sens spéciale

Je me sens spéciale

Je me sens spéciale lorsque je mets à l’honneur, ma voix. C’est nouveau, ce qui sort est nouveau, ce qui est entendu est nouveau, les effets eux aussi, sont nouveaux.   J’ai peur, parce que c’est nouveau. Je me sens spéciale.   Mettre à l’honneur […]

La… MULTI-autodestruction

La… MULTI-autodestruction

J’ignore où t’en es, toi personnellement, actuellement. De nombreux êtres traversent ou ont traversé cette phase d‘autodestruction. Rien que le fait de retenir ses expressions,  de garder ses rêves dans le noir et de se morfondre sous l’emprise de quelqu’un ou de la société : […]

Ton corps est unique

Ton corps est unique

Alors voilà. Voilà ce qu’il s’est passé avec mon corps… Le contrat de rupture avec ce que je vais te conter ici a été signé tout à l’heure par moi-même, par ma force de lumière, mon enfant intérieur, mon symbolique cœur tout rouge.

 

Il s’est passé que je l’identifiais aux corps d’autres êtres. Il s’est passé que je connaissais presque mieux l’image que représente des corps extérieurs et distincts du mien, que le mien.

Il se passait que s’alimenter et se bouger était trop fusionnellement associé à l’esthétisme. Au désir de tendre vers ces images aussi  diverses et variées, qui encore une fois sont l’extérieur de moi. Chacun de mes actes avait pour visée la suivante : modifier.

 

Ton corps est ton corps.

Mon corps est mon corps.

Son corps, est Son corps.

 

 

Le squelette est unique.

La longueur est unique : celle qui se mesure de la plante des pieds et qui s’élève en se limitant à la dernière membrane du haut du crâne, la longueur du corps dans sa globalité.

Les longueurs sont uniques : celles des mains et des doigts, des pieds et des orteils, des cuisses, des jambes, des bras, du dos, et du cou.

La forme du nez, des oreilles, des yeux, de la bouche, sont uniques.

La couleur du corps est unique.

La couleur des yeux est unique.

La texture des cheveux est unique.

L’épaisseur des os est unique.

La fragilité de la peau est unique.

La forme des fesses, des seins et du ventre est unique.

La voix est unique.

La pilosité est unique.

L’odeur est unique.

La forme du sexe est unique.

La mâchoire est unique.

L’aise à digérer est unique, les intestins sont uniques.

et caetera.

 

Ce que le corps reçoit, désir et n’a pas est tout autant, unique.

Le rythme qu’il suit, ses mouvements, ses activités, le temps investi dans ces activités, le sommeil, le temps du sommeil, la profondeur du sommeil, la proximité à la nature, et, même, les pensées.

 

T’es unique.

Je suis unique.

Il est unique.

Elle est unique.

Ael est unique.

 

Aujourd’hui je suis persuadée que le corps est un moteur, loin d’être un hasard, et réunit un véritable condensé de récepteurs. Le corps reçoit tout, absolument tout. Il te dit quand tu te sens dans ta plus grande aise ou non, il de dirige vers des chemins particuliers, il te fait sentir le bien-être et la douleur. Et, tout a une signification.

Le corps sait, il sait ce qui est bon pour lui. Chercher à le modifier, agir POUR le modifier, c’est comme se persuader que c’est l’extérieur qui saura satisfaire notre intérieur. Tu vois, je crois que c’est l’inverse qu’il se passe : tout est déjà là.

 

Ton mental voudra diriger. L’inconscient collectif sera parfois très pesant. Tes pensées s’entrecroiseront avec celles de tes voisins.

Ta réflexion autonome saura te diriger et te faire comprendre par tes propres moyens.

 

T’es un corps qui réunit une vie, une Âme. L’expression “mision d’Âme” est bien connue, propre à chaque être. Le corps, c’est pareil.

 

Qui a la même cicatrice que toi au même endroit que toi ? Qui a les mêmes grain de beauté que toi positionnés aux mêmes endroit que les tiens ? Qui a eu les mêmes accidents que toi, les mêmes égratignures, les mêmes chutes, les mêmes malaises, les mêmes brûlures et les mêmes souvenirs de cela ? T’es unique, ce n’est pas pour rien qu’on te distingue dans la rue, qu’on te reconnait.

 

 

 

Et… qui est né.e le même jour que toi, à exactement la même heure, dans la même ville et sortie du même corps que celui de ta mère ? -oui tout ça à la fois- Personne d’autre que Toi.

 

 

 

With Love

 

 

 

Christelle GuibouinCréatrice de Sons et de Mélodies, Créatrice des pensées nouvelles, Circulatrice des énergies et Régénératrice de la Vie.

 

 

 

 

L’histoire d’une vie…

L’histoire d’une vie…

C’est l’histoire d’une vie, ou presque. Parce tu sais dans une vie y en a une multitude d’autres qui s’imbriquent.   Elles touchent, elles parlent, elles bousculent, elles dérangent, elles éveillent, elle inspirent.   C’est l’histoire de cette vie dérangée par une autre. Ou plutôt… […]

Quand t’es là, T’ES LA

Quand t’es là, T’ES LA

Tu sais, je pense que si j’interroge dix créatures qui vivent leur vie à fond et réalisent leur rêvent, aujourd’hui, sur leur parcours de vie, elle vont me décrire un phénomène déclencheur super-tragique qui les a éveillé. Je viens à toi, ou tu es venu.e […]

Je reviens après ma pause

Je reviens après ma pause

Je remarque que j’agis par une succession d’apparitions et de disparitions ici. Ma dernière pause d’écrit pour toi date de l’article “Me suicider ?” à hier. Il y a eu un gros trou. Je ne viens pas m’excuser, or je trouve intéressant d’expliquer ce qu’il s’est passé.

Durant ce grand trou, j’ai réalisé maintes tentatives pour écrire, et… j’ai tout effacé. A chaque fois. Quelque chose bloquait, je n’étais pas satisfaite, du tout.

J’ai envie de revenir avec un écrit matinal créé dans la magie du flow ce matin 😉


“Pourquoi la voix et si importante ???
La voix vient de tes boyaux, ouais, de tes tripes !
La voix a une tonalité qui permet de détecter ta sensibilité, ton aise actuelle et surtout, tes… Avancées. Parce qu’elle n’est pas la même toute ta vie. Lorsque t’avances, ta voix se module et tu te redécouvres.
La voix est capable d’aligner des maux…
oh pardon, des mots.
Des maux qui se répercutent d’oreilles en oreilles, qui intègrent chaque cellule de chaque corps et qui restent ou non selon les actions, dans ta vie, qui s’en suivent.
Parce que ce qui est entendu s’imprime facilement, que nous le refoulions… ou non.”

Tu sais, plus je m’approche de moi, en faisant attention à ce qui peut éventuellement bloquer, plus je me rends compte de cela : les sons que j’ai entendu… la manière dont ça a été dit donc ce que ça dégageait, et… les maux “oh pardon, les mots !!!!!“.

Les mots exprimés par nous-mêmes ont une puissance pour notre vie personnelle. Et les mots entendus, retenus (que nous en ayons conscience ou non), sont inscrits dans nos cellules. J’ai appris, il y a peu, qu’à peu près 90% de nos pensées et croyances viennent de dires extérieurs que nous n’avons pas forcément validé par notre propre intellect, notre expérience ou notre raisonnement logique. C’est pour dire et insister sur cette force-la, la force des mots utilisés.

Le but ici n’est sûrement pas de blâmer tous les gens autour de nous, qui insufflent des idées déplaisantes. Le fait ici, est de voir et concevoir, par nous-mêmes -de façon libre et autonome, donc-, ce qui a pu nous toucher, nous bloquer ou nous élancer, les idées avec lesquelles nous sommes d’accord ou non.

Combien de fois j’ai entendu cette phrase typique “ça ne se fait pas”. Ceci montre bien la force des barrières existantes et la dépendance face aux regards extérieurs. Parce que “les gens vont dire ça”. D’ailleurs, lors de ma pause, l’une des raisons pour lesquelles j’effaçais mes articles était celle-ci : “les lecteurs vont sentir cette énergie d’ultra-complication et réflexion dans mes lignes… l’idée est là et elle est forte mais ça ne coule pas de source !” et… aussi, une phrase, une idée m’ayant été adressée qui est revenue pointer le bout de son nez : “Pourquoi n’écris-tu pas Que pour Toi (ici, moi) ?” Lorsque j’ai entendu ça, immédiatement j’ai su qu’écrire pour toi (ici, toi qui me lis !) aussi n’était pas négligeable, c’est obligatoire. Alors immédiatement mon corps et mon mental ont voulu bloquer cette info sans pour autant l’approfondir. Et là, quelques jours (ou heures…) après, j’ai su qu’elle était entrée quand même. Ouille. Ben oui, c’est nécessaire de voir ce qui est, en face. J’ai choisi d’être plus forte que cette phrase, car à côté de cela, je sais que j’inspire de nombreuses autres créatures <3 <3 <3

 

Il n’y a pas que ces raisons-là, et y a celle du “rien faire” que je veux évoquer. Je me suis sincèrement, REdécouverte. Sous un autre angle. Cela fait longtemps que je le sais, quand je fais rien, c’est le cas de fond en comble. Y a pas d’action. Je m’assois sur le confort d’un lit matelassé parce que j’ai accès à cette joie, et, d’un coup, immobilisme total. L’illustration va paraître chelou, mais c’est comme lorsque nous allons recharger notre portable. Personnellement je le pose par terre et il reste le plus possible immobile pendant une heure. Jusqu’à ce que l’énergie revienne. L’important est de la savoir, de se réconcilier avec cet angle de soi. Et affirmer socialement qu’en ce moment, non, “je ne fais rien, du tout, c’est pauuuuuse”. Aucun effort. Et c’est lorsque nous respectons cela, sa pause entièrement que l’énergie nouvelle nous inonde ensuite de façon assez agréable 😀

Sur ce, je suis de retour et prend soin de toi, ton corps, ton émotiomental, ton esprit… <3

 

Christelle GuibouinCréatrice de Sons et de Mélodies, Créatrice des pensées nouvelles, Circulatrice des énergies et Régénératrice de la Vie.

Toi, ou la Relation ? -quand les deux ne peuvent pas se faire

Toi, ou la Relation ? -quand les deux ne peuvent pas se faire

Je reviens énervée. Et je remercie sincèrement l’éveil de mes nerfs, qui me lance à publier ici, chose pour laquelle j’éprouvais beaucoup de difficultés ces derniers temps. J’estime que ma colère est juste, elle concerne les relations amoureuses.   Je viens de voir face à […]