SUR LE CHEMIN

Christelle te parle !!!

Wouhouuuu, Christelle te paaarle !!! Mais que s’est-il passé ?

Oh my God UNIVERSE.

Et oui c’est très fort pour moi de te montrer mon visage, mes expressions, ma voix en élocution avec des mots audibles et du sens dans mes phrases, en direct, comme ça, sans coupure… c’est-à-dire avec toute ma vulnérabilité. Toute.

Je peux te dire qu’il y a eu plusieurs heures entre ce soir formidable (je pense beaucoup le soir) où j’ai imaginé cette vidéo, et l’après-midi durant laquelle je l’ai réalisé ! Et quelle joie, d’enfin me manifester, de passer le cap –bon, en l’occurrence je parlais devant mon portable et un mur donc ça va… entraînement intéressant 🙂

 

Je me suis rendue compte qu’à écrire mes idées, mon cheminement et mes colères aussi parfois chaque jour, un déséquilibre était en train de s’installer. J’aurais pu devenir un ermite qui écrit et qui vit à la lumière de son ordi. Ce n’est pas le choix que j’ai fait, parce que j’apprends beaucoup des gens et des avis extérieurs qui s’expriment : je trouve cela enrichissant, surtout lorsqu’on approfondi sans cesser. Parce qu’en effet, dans mon quotidien, soit je galère bien bien à m’exprimer, soit c’est facile et je suis entourée de créatures qui approuvent la majorité de ce que je dis ou, au contraire, de créatures qui n’entendent rien de ce que je dis… Je souhaite me confronter et c’est ainsi que j’ai décidé de commencer.

 

J’ai envoyé mon état d’avant-vidéo sur ma story instagram du jour : “J’ai l’impression qu’un plan phénoménal doit s’établir pour réaliser une vidéo à partager… sauf que je veux parler, et pas disserter.

Pourquoi passer par cet état ? Je ne sais pas comment toi, tu vis la confrontation, l’élocution de tes idées et de tes dires… en tout cas chez moi c’est très particulier : c’est comme si j’avais peur que tout s’effondre sur ma tête parce que j’ai dit un mot de travers.

 

On ne dit pas de mot de travers.

 

Et puis des démons sont apparus, je me suis dit que j’allais vraiment paraître perchée à faire des vidéos pour “m’entraîner à parler” ! Mais je te jure que c’est une vrai difficulté chez moi : et ces vidéos sont le meilleur format pour montrer ma vulnérabilité. Ce n’est pas parce que la vulnérabilité est à la mode que je mets mon visage au jour et que je dépasse le cap de lever un peu les yeux de mon clavier, c’est parce que j’ai envie de savoir ton avis, de parvenir à exprimer mes idées en les parlant, clairement, et sans laisser ces parties de moi qui me disent que je n’ai pas mon mot à dire, que je suis bien trop jeune pour penser, que je n’ai pas d’expérience, et tous ces trucs sans valeur et pourtant, qui pèsent leur poids :/

La vulnérabilité fait peur, c’est le cas pour toi aussi ?

Rougir, perde le fil, bégayer, ne pas dire toutes ses idées, paraître trop ci ou pas assez ça, éveiller une émotion forte chez autrui, pleurer, se marrer. Tu vois, tous ces signes qui font qui peuvent bousculer, chambouler, faire sursauter…, ces signes qui ne rendent pas la vie linéaire et monotone. Alors.. des peurs à dépasser et des palpitations à embrasser.

 

Je ne sais pas quoi te dire d’autre. Je suis assez joyeuse d’avoir placé mon portable sur mon grand mug et de m’être exprimée devant. Je t’invite, du plus profond de mon cœur, à réagir à cela avec tes réflexions à toi.

 

Je parle de famille. Tu sais, je suis une grande fouineuse de sens, et de compréhension. Pour certains ce sera perdre son temps de se rapprocher de la Conscience, sauf que pour moi c’est Avancer. Je passe des heures à réfléchir, remettre en question ce qui déraille. Voilà pourquoi je vise à dépasser les rites et les mécanismes, même si ce n’est pas toujours facile.

J’ai encore l’impression d’avoir fait ma première vidéo. Sauf que désormais, c’est la tienne aussi.

 

 

 

Christelle Guibouin – Artiste du Son, du Corps, de l’Âme et de l’Esprit.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *