SUR LE CHEMIN

Défi sport #2 : Je ne veux pas faire de “La Musculation”

Il y a quelques mois je te parlais de mon défi sport, et de mon vœux de réconciliation avec la musculation.
Aujourd’hui, j’ai testé dans une salle, après m’être bien amusée chez moi au préalable, face à des vidéos de séances en direct, celles qui sont disponibles sur Youtube. –D’ailleurs, merci à ces créatures qui sèment du sport.
L’exercice en salle, en lui-même, il est bien. C’est intense, j’ai eu chaud, j’ai dépassé certaines limites mentales. Ok. Or ce n’est pas suffisant.

Dans la salle, dix télés. Plusieurs voix provenant de différents écrans : les infos, la musique, l’exercice guidé de la salle d’à côté… ont rendu pour moi le moment quelque peu désagréable… Chaque sportif est pourtant très calme et dans sa bulle, nombreux sont ceux qui écoutent leur propre musique, et se concentrent sur leurs exercices… je crois qu’il n’y a pas besoin d’ajouter du bruit dans tout cela.

Pourquoi la muscu ne me convient pas.
L’air. Oui, y a une climatisation, et heureusement (il n’y en a pas dans toutes les salles :O) ! Mais l’air ne se renouvelle pas à chaque instant comme il peut l’être dans le beau centre d’un champs tout vert. Et ça me dérange. J’aime cette adaptation aux humeurs du Ciel, au rythme sensé de l’Air et à la texture de la Terre. J’aime me confronter au vent ou apprécier sa douce et matinale fraicheur comme je le fais lors d’une course à pied endurante et kiffante. J’aime l’appréhension des côtes et des terrains, du plat, des descentes mais aussi de la boue (bon en vrai je ne suis pas fière au contact vaseux…) lors d’un parcours en VTT où, là, j’Avance.
Le mouvement de mon corps et sa proximité, familiarité avec la Nature. J’aime les exos de gainages, quotidiens, ou les tractions et les pompes que je peux faire chez moi régulièrement. Je trouve cela amusant, passant sous ma barre de traction je me dis “hop, allez Christelle, t’en tentes trois parce que c’est fun et que t’es capable”, ou me disant encore sur un coup de tête, de faire quinze pompes (sur les genoux). Là oui.
Mais la fréquente réunion dans une salle pour faire des programmes stricts et des séries afin de faire bouger des machines, heu… j’ai besoin de plus +++. Je dirais plutôt que mon approche, mon ambition et mon Intention n’est pas celle-ci. J’ai besoin d’expérimenter au-delà avec mon corps, de créer, créer des postures et travailler sur mon équilibre, me balader la tête à l’envers et proche du sol parce que je suis anormale, faire un triple salto en réel pour remplacer l’expression “sauter jusqu’au plafond” lorsque je suis contente… j’ai envie de rencontrer le sol, de m’appuyer sur lui et de soulever l’intégralité de mon corps, développant ainsi ma tonicité interne, ma force, et à nouveau mon équilibre. J’ai besoin d’un contact de sens entre mon âme, mon esprit et mon corps. Je veux faire UN avec le Vivant intégral. Je souhaite même faire une roue sans toucher le sol, et puis une autre au ralenti… je veux créer le mouvement dans l’espace et le temps, en mon intérieur mais avec l’extérieur, grâce à un travail d’équipe, mais tout autant très solitaire… Oui, je veux tout ça à la fois. Voici ma danse ! Je veux même escalader les montagnes et atteindre le sommet d’une falaise pour faire du yoga dessus et y boire une tisane en récompense chaleureuse. Puis ensuite bien requinquée, rejoindre la falaise d’à côté en marchant sur un fil ! Voilà ma Création.

 

Je suis un peu folle. Je suis un enfant ou je pense enfant. Mes rêves sont pétillants et ils sont puissants. Tout a un sens. Le must ? J’y crois. Je crois que tous mes vœux sont possibles, et c’est vers eux que je me dirige. Là où ça flambe, là où ça vibre mais aussi que ça flippe bien bien :-O

Je serais allongée comme un chat, dessinée en relief telle la sculpture sur bois d’un artiste. Je serais forte et tonique à l’intérieur, esprits et corps tous imbriqués, avec un bout de mon âme dans chacune de mes cellules, de façon à ce que son intégralité m’incarne dès que, à l’aube, je l’appelle.

<3 <3 <3

Peut-être ai-je testé “la mauvaise” salle de muscu, peut-être un jour je pratiquerais la muscu. Et si tu fais de la muscu, sache que je ne blâme pas la muscu, la muscu c’est très bien, il y en a même qui méditent en se musculant. La muscu, c’est tout bénèf pour l’équilibre, pour l’harmonie du corps, et notamment pour la puissance du dos, que l’on oubli souvent, pourtant si important… La muscu est parfaite pour toi si tu la sens, si tu prends plaisir et que tu kiffes. Il ne te reste qu’à essayer, sinon viens escalader les falaises avec moi 🙂

 

PS : je mets “la musculation” pour l’évoquer au sens de la salle, parce qu’on fait aussi de la musculation en escaladant un immeuble ou en nageant dans l’eau !

La photo

 

Christelle Guibouin

Artiste de l’Âme, du Corps et de l’Esprit

Artiste du Son, Flûtiste énergétique, Compositrice

 

One Commnet on “Défi sport #2 : Je ne veux pas faire de “La Musculation”

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *