Emotions

Crédit Photo : Marie Guibouin

L’émotion, multiple et complexe
Les émotions font partie des sujets les plus complexes que j’aborde, avec la communication. Parce que dans ce domaine, la théorie est belle et la pratique est… aussi merveilleuse que chamboulante.

Human design : Centre du Plexus Solaire défini ou pas ?
En human design, mon autorité est émotionnelle. Cela signifie que je suis constamment dans une vague émotionnelle, que je dois traverser complètement avant de prendre une grande décision.
Les personnes avec le centre du Plexus Solaire (centre qui donne l’autorité émotionnelle quand il est défini) non défini sont confrontées à un autre défi : elles ressentent les émotions d’autrui de façon amplifiée et peuvent ainsi les confondre avec les leurs. Ces êtres sont doués d’une empathie dingue et naturelle !
En d’autres termes, la personne à autorité émotionnelle est sensible émotionnellement, et la personne avec une autre autorité est sensible aux émotions des autres. C’est un sujet qui peut amplement s’approfondir. Je partage ici les grandes lignes de ces deux potentialité, car je suis sûre que tu te retrouveras dans au moins l’une des deux.
Pour rappel, je fais partie de celleux qui ont une autorité émotionnelle.
Je vais t’avouer quelque chose de suite : je ne suis pas experte en émotions. Je ne connais pas tout des émotions, je n’ai pas été encouragée à ressentir et exprimer mes émotions lors de mon enfance.
Par contre, bien que je m’y sois longtemps coupée, mes émotions non exprimées ont toujours refait surface à un moment ou un autre. Avec un problème de santé (anorexie) et / ou des comportements adoptés que la répression de mes émotions trompaient : des comportements qui allaient à l’encontre de qui je suis.
Alors, j’apprends à les observer, à oser les traverser

Et je t’invite même à me suivre sur ce chemin.

Honnête avec moi-même d’abord
Un jour, j’ai décidé de lâcher prise sur ce que j’avais à communiquer de moi et je me suis promise de faire de mon mieux pour d’abord être honnête avec moi-même. Maintenant, mes émotions je les ressens. Si je suis trop fortement tentée de les esquiver, elles se révèlent à travers mon comportement : il m’arrive de les chasser en prenant mon portable pour me laisser hypnotiser sans notion de temps sur les réseaux sociaux, de partir dans des analyse extrêmement poussées de façon énergivore et aussi pour me rassurer, ou encore de… manger pour me combler et stopper le mouvement intérieur que mes émotions créent.
L’émotion, intense par nature
Punaise que c’est dérangeant, les émotions ! Punaise que c’est si facile de s’y sentir si débordé.e pour envahir violemment quelqu’un avec, ou au contraire d’adopter des astuces quotidiennes ou régulières, qui selon moi reflètent l’auto-mutilation, pour les éviter.
Mais les émotions sont si riches. Elles ont tant à nous apporter.
Si comme moi tu es sensible émotionnellement, sache que la traversée de ta vague émotionnelle, même si tu as l’impression d’être ridicule (si son déclencheur est « un détail » par exemple), est d’une richesse incroyable !
Si tu es sensible aux émotions des autres, honore ce don que tu as pour sentir si la vibration d’un endroit est correcte pour toi, et sers-t-en aussi, si tu as envie, pour voir ton entourage avec compassion.
Nous sommes tous et toutes doué.e.s, même si ces dons comportent aussi des challenges ☺
Un environnement adéquat

Elles sont comme des graines, elles ont besoin d’un terreau fertile et d’une atmosphère adaptée pour s’exprimer, se montrer. Elles sont parfois stimulées par un vent fort, cela les encourage à puiser en elles pour s’affirmer.

Elles sont comme les particules d’eau, elles ont besoin d’une température adéquate pour se rendre visibles, magnifiques.

Elles sont comme la vie, lorsqu’on les accueille elles pétillent.

Je cite… les émotions.

Je ne peux parler de cela sans parler de l’enfance : a-t-on accueilli tes émotions lors de ton enfance ? et sinon, as-tu trouvé un environnement adéquat pour les accueillir depuis lors ?

Un environnement adéquat selon moi, c’est un environnement qui t’accueille tel.le que tu es, là maintenant. Avec ce que tu es dans chacune de tes facettes. C’est un environnement qui entend comme tu te sens, sans poser de ressentiment. Avec ce que tu as sur le cœur, sans y ajouter de douleur…

Parce que lorsque l’environnement est le contraire de cela et qui nous fait nous sentir l’insécurité dans tout ce que nous sommes, nous nous fragilisons conséquemment. Je pèse mes mots.

Heureusement, l’environnement adéquat existe.

 

Moi, où j’en suis

Pour être très transparente avec toi, je suis rendue à les ressentir en conscience et à être interpellée par mes comportements d’éviction. Je parviens à les exprimer seule, et parfois même face à des personnes en qui j’ai profondément et précieusement confiance.
Je ne sais pas si je suis plus à l’aise avec une émotion qu’une autre, car toute émotion brute et exprimée telle que je la ressens, s’exprime avec tellement d’amplitude qu’elle me défie, à chaque fois, d’honorer mon être et ma place en prenant en compte chacun des morceaux de moi !
Et toi, où en es-tu sur ton chemin avec tes émotions et celles des autres ?
Je pourrais écrire encore longtemps sur ce sujet, c’est pourquoi il y a des articles qui arrivent sur le blog. J’y mettrais les liens sur cette page au fur et à mesure qu’un nouvel écrit apparaîtra.
Je serais ravie de lire des questionnements et le partage de ton chemin avec les émotions !

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *