SUR LE CHEMIN

ÊTRE MOI, Mon nouveau focus

Hum, hello !

Cela fait longtemps que j’évoque ce fait, le fait d’ÊTRE MOI.

Je l’ai même écrit sur mon vision board.

Le fait est que, il y a peu, un ami a lu cette phrase “Je suis moi intégralement où que je sois et avec qui que je sois.” Immédiatement il me demande : tu places quoi, dans ce “moi” ? Ah… et dans ma tête rien n’était clair.

Alors j’ai œuvré sur l’Être que je souhaite profondément incarner, véhiculer, être.

 

Et pour cela, j’ai écrit, je me suis auto-diagnostiquée, j’ai repéré dans les situations des comportements que je n’appréciaient pas chez moi, les blocages qui pouvaient m’empêcher d’être qui je veux être quotidiennement et sans relâche, de façon naturelle, et magnifique 🙂

 

Que ce soit dans le style, dans la démarche, dans le parler, dans la transmission des émotions, dans la spontanéité, dans les prises de décisions, dans mon rapport avec les sujets généralement tabous, dans la clarté de mes idées, dans l’exposition de ma vulnérabilité, de ma sensibilité, …Tout. L’Être Soi touche absolument tous les aspects de sa vie, toutes les dimensions, toutes.

 

Le fait est que je suis déjà. J’ai repéré des traits importants de moi qui me constituaient, comme ma nécessité d’être seule et d’avoir de l’espace, pour ensuite vivre à 3000% lorsque je suis entourée, avec plénitude…

J’ai repéré également la puissance des phrases extérieures entendues, pourtant pas réellement prises en compte lorsqu’elles arrivent, et qui pourtant font leurs effets en s’incrustant dans des situations. Les phrases extérieures entendues créent des croyances irrationnelles, et troublent l’être profond d’une individualité. Je trouve primordial de les repérer, essentiel de comprendre leurs effets pour ensuite choisir de les quitter ou d’en faire autre chose… Merci.

J’ai compris que chaque être humain est un concentré de savoirs et de connaissances, un monde à lui tout seul et donc un chemin et des rencontres, des expériences qui lui sont propres. L’être humain constitue un récipient d’intérêts, un vase immense de réflexions, et des tourbillons d’émotions

 

Être moi, je le choisi, c’est donc exposer tout cela ouvertement : mes croyances, mes sensations, mes émotions, mon savoir, mes expériences, mes connaissances, mes valeurs, mes intérêts, l’instant présent.

 

Être soi, c’est décider.

Et être soi implique, je crois, les croyances spirituelles que nous alimentons, nos projections imagées, la conscience que nous avons de la vie et ce que nous choisissons d’en faire.

Être Consciemment soi, c’est adopter une démarche régulière de rétrospection envers ses propres attitudes… avoir conscience de l’impact que nous exerçons, à nous tout seuls, sur le Vivant et conscientiser les valeurs que nous alimentons.

Je perçois la vie comme un chemin de guérison. Un chemin de guérison où le job est de se purifier, d’éclaircir son étincelle intérieure pour qu’elle jaillisse et s’épanouisse.

Je choisis de partager mon message par l’écriture, de guérir par le son et de prendre mes décisions à l’intuition.

Je décide d’AIMER, je décide de me dévoiler en toute transparence et ainsi, de participer au changement positif du Vivant.

Je suis une femme en interaction avec l’invisible, les pensées, les nœuds, la flamme, les âmes… Je suis dans un corps duquel je suis proche. En conséquence je prête attention à la nourriture, les relations, le rythme et l’environnement que je lui envoie. Mon corps crée et je crée avec lui. C’est comme l’écriture. je la crée et elle me crée en échange. Le mouvement fait circuler l’énergie.

Je suis une éternelle apprentie. J’apprends de l’humain, j’apprends des discussions, j’apprends des livres, j’apprends.

Je suis une femme française libre. Libre, lesbienne, et qui décide d’être riche.

Et j’ai tellement besoin d’espace que je pourrais vivre au milieu d’un champ.. peut-être.

 

Franchement c’est dur. Mais en soi, c’est facile. 😉 Je ne sais pas si un jour, nous savons qui nous sommes. Je sais seulement qu’il est possible de choisir dans l’instant,  de percevoir notre essence et de décider qu’en faire. L’admirer, la modifier, l’exploiter et l’honorer.

Être, c’est se dévoiler.

 

J’ai récemment cru que la problématique ne concernait que moi : être soi et se positionner devant l’autre… Or je sais que chaque problématique est commune à plusieurs êtres !

Parce que j’ai tendance à te faire passer avant moi, qui que tu sois. A te comprendre avant de me comprendre moi-même. Ceci est illogique. Enfin parfois je te comprends parce que j’ai vécu ce que tu vies actuellement. J’ai récemment perçu l’empathie comme un trou dans mon corps qui faisait entrer tous les mondes. La place pour moi, il n’y avait pas. Je décide que ce soit du passé. L’empathie est une qualité, pas une névrose je pense. Et c’est là que j’ai pris compte de la nécessité de l’espace, du calme et du silence, de la réflexion personnelle, de la méditation, de l’écriture, la marche, la Création finalement, afin de pouvoir sainement interagir avec l’autre ensuite, grandir, et exposant les facettes du Moi le plus pur. Le moins possible habité par des entités  du… du non-moi.

Alors Être Moi dans toute ma transparence devient une nécessité, le plan que je place Premier dans ma vie.

Ceci n’est pas simple, ceci demande Œuvre et Discipline.

Or… ceci est merveilleux et Splendide.

 

Je t’aime.

 

PS : Voici le lien pour accéder à la retraire Deviens qui tu es, proposée par Marie !!!!!!!! Elle se déroule dans les montagnes aux Portes du Soleil…! (je t’en parle davantage dans cet article)

 

Christelle GuibouinCréatrice de Sons et de Mélodies, Créatrice des pensées nouvelles, Circulatrice des énergies et Régénératrice de la Vie.

One Commnet on “ÊTRE MOI, Mon nouveau focus

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *