SUR LE CHEMIN

Instagram…. Je t’aime

Bienvenue Sur Le Chemin, au doux son de mes pas d’aujourd’hui.

Je suis… je suis littéralement tombée amoureuse d’Instagram : cet endroit purement instantané et modernisé, imagé et de toute beauté sur lequel j’y trouve des créatures si inspirantes et magiques… sur lequel j’inspire moi aussi.

J’aime, sur Instagram, la réunion d’une image Avec le texte. Les deux. Parce que l’un sans l’autre ça ne va pas.

Instagram, c’est un peu un réseau de nombreux blogs, de nombreux journaux persos, d’inspirateurs élévateurs, dans un domaine spécialisé ou, comme moi, en multipot’.

Bah oui, moi mon but, c’est de partager : mon message. Du jour, de l’heure, de l’instant. Ma folie, mon émotion, mon idée, ma décision, mon inspiration du moment.

Je ne suis pas une fitgirl.

Je ne suis pas une vététeuse (un peu bizarre, dit comme cela).

Je ne suis pas qu’écrivaine, que chanteuse, que flûtiste ou que danseuse.

Je ne suis pas qu’une future visiteuse des continents, qu’une future trilingue, qu’une future crudivore.

 

Je suis quelqu’un qui partage un message fort, puissant, profond, venant du Cœur.

 

Parce que ouais, hypersensible et Nouvelle que je suis, il faut bien le dire : beaucoup de situations m’affectent et j’ai à cœur de partager ma vision à moi de la vie et, en plus –petit bonussa simplicité dans toutes mes tortures cérébrales, ah !

 

Mais il faut avouer qu’avec tous mes partages écrits et même audios, je me suis un peu perdue.

Cela fait peut-être un mois, environ, j’ai commencé à réunir un petit groupe d’abonnés à ma Newsletter quasiment quotidienne. J’avais confiance, ce fût un bel exercice pour que je puisse me livrer ouvertement, sincèrement, directement. Aujourd’hui, je crois que le contenu de ma Newsletter devient celui de cette rubrique que j’ai nommée “Sur Le Chemin”.

Aujourd’hui, je décide donc de partager ces articles de cette rubrique à mes abonnés privilégiés dans le sens qu’ils recevront le message et mon avancée spécialement dans Leur Boite mail <3 <3 <3.

Maintenant que je me suis mise à nue physiquement sur la sphère internet, je pense que spirituellement je peux aussi, donc, partager mon message et mes avancées à une audience plus large que mes sept fabuleux abonnés à ma newsletter. Je m’y sens ready ! (à force de mettre des petits mots anglais par-ci par-là… je vais finir par écrire un article tout anglais :O)

 

 

Je me suis rendue compte que je pouvais passer mes journées à écrire, et qu’en fait, c’est ce que je fais un peu déjà… Sauf qu’au bout d’un moment mon corps m’alerte, il veut bouger, renouveler son énergie.

J’ai aussi un Énorme besoin de Créer : avec mon corps, ma voix, mon souffle, les lettres (sur un autre support), créer aussi des accompagnements individuels. Puis des montages vidéos mais là, j’engagerais peut-être quelqu’un 🙂

La vérité, c’est que je ne peux pas être à la fois plantée devant mon ordi H24 ET courir dans les champs en petite jupette, en chantonnant et en ayant une vie sociale (aussi, et oui).

So, je me suis rendue compte que je passais du temps inutile à checker des notifications sur des réseaux sociaux que le n’utilisais pas et qui n’avaient pas d’impact sur la sensibilisation et la propagation de mon message à une plus grande communauté. Alors j’ai décidé de devenir minimaliste aussi sur le nombre de réseaux que j’utilise : aujourd’hui j’ai quitté Twitter. Je ne connais pas Twitter, mes seuls tweets ont été mes articles de blogs puis mes sons sur Soundcloud, de façon automatique. Twitter ne m’a jamais emballé. Good bye.

Aussi, j’ai déjà pensé à quitter Facebook, considérant que ce réseaux était obsolète et que l’attraction des humans n’y était pas engagée. Aujourd’hui je pense me tromper : Facebook est puissant et certains l’utilisent à bon escient. La preuve ? De chaleureux partages de mes articles ont été faits via ce réseau, et en conséquence, une rencontre aussi, exceptionnelle et qui promet des merveilles à l’avenir… 🙂 Facebook est également très lié et associé à Instagram, je ne te quitterais pas de suite.

 

Pour continuer sur les réseaux, il y a aussi Pinterest que je ne sais absolument pas utiliser, mais qui pourtant m’intéresse. C’est pour cela que je vais m’inscrire sous peu de temps à la Blogschool, un réseaux de plus de cent formations de Marie et Anouk.

Si t’as vue mes dernières vidéos Youtube, aussi, j’y exprime l’engagement de m’y lancer. En fait, j’ai décidé que non : Youtube ne sera pas mon support (pas au quotidien). Je ne peux pas être partout !!! Mais j’aime en revanche les podcasts et j’en ferais certainement régulièrement lorsque le cœur m’en dira… en fait, je suis bloggueuse et instagrameuse, surtout, considérant le web. Les autres réseaux sont surtout un plus+.

J’aime les podcast pour leur pureté, leur invitation à se détacher des écrans. J’aime la photographie parce qu’elle permet d’ancrer visuellement un contexte, un lieu, un mode de vie et des choix. Et j’affecte le texte parce qu’il permet de s’exprimer en total-profondeur. La vidéo, je l’apprécie pour y montrer le mouvement : du corps notamment ; pour y partager son humeur avec spontanéité, et pour sa beauté visuelle, mobile, artistique.

 

Je ne peux parler de LinkedIn pour l’instant. J’ai un compte, mais je ne suis pas geek… L’avenir en dira davantage.

 

Donc, Instagram, je t’aime ! C’est toi mon favori, et oui. Et toi cher lecteur ou cher lectrice, tu manquerais beaucoup de choses si tu ne me suivais pas sur cette plateforme… C’est mon mini-blog, les coulisses de ma vie : j’y partage des illustrations, des messages courts ; et aussi mon humeur, mes découvertes et mes assiettes colorées par les stories. J’y découvre de nombreuses personnalités, et des échanges se créent. Instagram, I love you !  En plus, le must du must, il est d’une grande aide sur mon chemin vers le tri-linguisme (français-espagnol-anglais) à force de lire et d’écouter ces langues avec lesquelles je souhaite me familiariser. C’est ouf, n’est-il pas ? Sur Instagram, je suis Quotidiennement présente, c’est ma seconde maison, ah !

 

 

 

Et toi alors, en tant qu’entrepreneur.e (et bloggueur, youtubeur ou autre support encore), tu utilises comment cette panoplie de plateformes réseautiques ?

 

 

Avec Douceurrr,

 

Christelle Guibouin

Artiste de l’Âme, du Corps et de l’Esprit

Artiste du Son, Chanteuse et Flûtiste traversière, Compositrice

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *