SUR LE CHEMIN

LA PEUR D’AIMER

 

L’Amour, c’est ce qu’il y a de plus beau…
Et l’Amour, l’Amour Grand, Fort, Puissant, Évolutif et Intense, en fait, c’est aussi ce qu’on connaît peu.Je parle de cela aujourd’hui pour UNE raison : je fais partie de ces nombreux humains (pour ne pas dire la totalité, en fait), qui ont peur de l’Amour. Qui sont déstabilisés par l’Amour.

J’ai eu peur de l’Amour au point d’être littéralement surprise qu’on m’aimait, qu’on Pouvait m’aimer.
J’ai eu peur de l’Amour au point de ne pas en recevoir sa totalité.
J’ai eu peur de l’Amour au point de dramatiser le fait que je suis moi au cas où je ferais « un faux pas ».
J’ai eu peur de l’Amour parce qu’un jour, il m’a fait mal. C’est tout, et si tu ne te reconnais pas là dans l’Amour (tu mens, lol), alors ce sera pour autre chose.

Pourtant, j’ai beaucoup travaillé sur le fait de m’Aimer moi-même et cela fonctionne. En revanche, dès lors que cela se projette par quelqu’un d’extérieur à moi, ups, c’est presque comme si je n’y croyais pas, que c’était dangereux, et quelque chose vient me protéger immédiatement.

Tu le sais certainement déjà, voilà comme je crois : nous venons chacun d’un monde où L’Amour Est. Le vrai, le grand, celui qui élève, qui construit. Ensuite nous passons dans le corps de notre Future Mère, nous faisons un avec elle.
Et puis à peine arrivé.e, on nous déchire violemment d’elle. Je n’ai même pas besoin d’écrire que c’est violent. C’est un fait, une évidence. C’est comme si on nous coupait en DEUX et honnêtement, c’est GRAVE.

Au passage, si tu as l’intention d’accoucher d’un nouvel être un jour dans ta vie, blottis-le contre TOI (pas quelqu’un d’autre), peau à peau, et accueille-le en ce monde… dès son arrivée <3

La déchirure est si violente que des mécanismes en nous se mettent en place pour éviter cet Amour fort, vrai et intense, par la suite. Tout vient de l’Amour, tout part de l’Amour !!!! L’Amour, c’est comme amené le Divin en soi, en notre dimension ici « bas »…
C’est le programme de Marie sur l’auto-sabotage qui m’a amené à te partager cela.
Isabelle Padovani dirait que c’est cette part de notre être qui veut nous protéger car dans une situation passée, un certain fait ou geste nous a heurté. Ainsi, c’est comme un réflexe de survie, car la première fois a été si violente qu’on ne veut plus jamais la revivre.
Sauf que : les prochaines fois ne sont pas comme la première fois, cher ami 🙂

 

Comment savoir si toi aussi, tu as peur d’aimer ?

  • Tu choisis des partenair.e.s, un entourage que tu aimes un peu mais pas trop quand même,
  • Tu ne reçois pas tout l’amour que l’on t’offre et te flagelle… aussitôt;
  • Tu as peur de l’intensité ?
Voilà, ce sont des ejemplos 😛
 

En fait, sache que lorsque je parle d’Amour, je parle d’une énergie globale. Pas n’importe laquelle : celle qui porte à évoluer et s’élever. Voilààààà !!!!!

 

 

Petite Note qui a son importance :
Je te propose la réception de plusieurs chants de moi-même (au moins cinq, peut-être dix !!!!) dans ta boite mail dans le but que tu m’envoies un retour :
– ton ou tes avis,
– les effets que l’écoute t’a fait,
– et tout ce qui te vient <3

Ceci est valable jusqu’à dimanche 4 mars, date du second mois de FREE Son de Vie <3.
Prends soin de toi,

Christelle Guibouin

2 Comments on “LA PEUR D’AIMER

  1. Ah … L’Amour … C’est si simple et si complexe à la fois.
    Comme tu le décris si bien, on se prend ce “déchirement” en pleine poire à la naissance, après 9 mois de fusion totale avec notre maman. Je ne comprends pas qu’on dise qu’il faille laisser pleurer un bébé super longtemps dès ces premières semaines. T’imagines un peu l’angoisse ! D’un coup, tu es dans un monde que tu ne connais pas et on t’arrache de ta mère. C’est loin d’être un caprice, c’est normal d’avoir besoin de sentir sa maman. Je pense que lorsque nous avons cette sécurité affective les premiers mois, voire les premières années de notre vie, ça nous rend plus forts et plus confiants pour la suite.
    Après, un autre “problème” se pose. On ne nous apprend pas à nous aimer. On nous dit que c’est égoïste ou égocentrique de s’aimer soi-même, alors on doit faire quoi ? Se conformer de telle ou telle manière pour que les autres nous aiment ? Trop tordu le truc ! C’est pour ça que tant de gens se dénigrent et/ou s’auto-sabotent.
    Il est temps que ça change et que tout ça évolue.
    Merci pour ton article et ton partage, c’est une graine supplémentaire que tu plantes.
    Gratitude <3 <3 <3

    1. Et merci à toi pour ce commentaire !! Wouha ! Cette cause est tellement forte ! Accueillir l’Enfant… j’allais dire tout commence au premier jour de sa vie terrestre, mais en fait non : tout commence le jour où la maman et le papa éventuel font le CHOIX d’amener un enfant à la vie. Tout commence dans la conscience qui est mise dans l’acte et alors là, son arrivée, elle est bien plus qu’à honorer, chouchouter et AIMER.
      Et même pour la maman (du coup je parle d’accouchement ça y est), on nous fait croire et nous apprend à croire qu’il est d’une souffrance atroce, sauf que j’ai appris récemment qu’il peut être ORGASMIQUE, et j’y crois. C’est tellement cela qui est dans la logique de LA VIE et pas du sado-masochisme 😉
      Et OUI, s’aimer s’aimer s’aimer soit être éduqué, comme tant de choses si longtemps oubliées ! Je t’aaaaaime jolie Âme <3 Merci merci mercii ! Gratitude AUSSI 😀

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *