SUR LE CHEMIN

L’art de vivre dans ce mélange !

Je suis Sensible. Je suis hypersensible dans le sens où je ressens les énergies extérieures traverser mon corps. Je reçois l’information, agréable ou désagréable. Cette faculté se gère, c’est beau la sensibilité.

 

En revanche, il y a une personne dans ma vie, toujours la même, qui a ce don puissant et particulier d’activer mes nerfs, de me faire connaître et expérimenter la frustration, le désarroi des émotions, une tempête tropicale de pleurs… Cette personne qui seule la présence me touche et, les sensations sont si désagréables qu’elles me donnent l’envie de partir en courant. A chaque fois. Mais le moment se (re)présente toujours à un moment donné, et à chaque fois il se passe la même chose. A chaque fois. A chaque fois.

 

J’ai toujours réfléchi à la situation. Au pourquoi sa présence, ses mots, sa posture, ses traits et intonations réveillaient ces émotions-là chez moi. Je ne trouvais pas. Un jour on m’a dit que j’étais hypersensible, cette information m’a fait lâcher-prise sur la question.

 

Mais elle revient.

La question revient, parce que les zones profondes dans mon corps sont toujours présentes et s’activent en la présence de cet être face à moi. J’ai décidé de reprendre la réflexion en main.

 

Toujours la même personne.

Toujours les mêmes sensations.

 

Et ces sensations ne sont pas les plus agréables, en fait elles sont très désagréables. Ces émotions sont des nouveautés à chaque fois, elles me mettent dans un genre d’état que je ne sais pas gérer. Cet être c’est ma maman, je l’écris parce que je pense que ça construit tout le sens du contexte. (ça aurait été quelqu’un d’autre, je l’aurais probablement viré de ma vie déjà…)

 

J’ai visualisé face à moi un effet miroir sur le contrôle. La prise de contrôle sur les gens. Cela m’arrive de moins en moins, mais je sais que ce n’est pas exterminé, éliminé. Je sais que ce comportement fait encore partie de moi et qu’il peut jaillir à tout moment. Parfois j’explique à quelqu’un comment ça marche, la vie, et ce qu’il se passera s’il agit ou pense ainsi.

Or, j’ai compris que chaque individu est un monde à lui tout seul.

 

Chaque individu est un MONDE à lui tout Seul.

 

Un MONDE : avec un passé, un présent, des croyances, des projections, un entourage, un environnement, des peurs, des blessures, des rêves, etc. Chaque individu est UN MONDE à lui tout seul. Il a SA VIE à faire, à créer, à jouer. Chaque être est un MONDE à part entière, chaque être est Maître de lui-même et de sa vie. Chaque être est Responsable de sa vie. Chaque être SAIT mieux que tous ce qui est bon pour lui à tel ou tel moment de sa vie ET si cet être ne demande rien à quiconque, alors rien est à lui donner -il ne recevra pas. Chaque être est LIBRE. C’est-à-dire que chaque Être a le DROIT de penser ce qu’il pense quoi qu’il arrive, peu importe l’énergie ambiante ou la validation d’autrui. Chaque Être est libre de ses désirs du moment, chaque Être est LIBRE de changer d’avis à chaque instant.

 

Si LE MONDE n’intègre pas cela, alors le fait suivant doit s’accepter aussi : Chacun est libre de critiquer et d’écraser si l’envie lui prend et que cela le fait littéralement kiffer… Ce n’est pas interdit. Cela existe. En parallèle, des émotions du receveur jaillissent très souvent et une rétrospection devient intéressante. Sur quelle faiblesse ou fragilité cette critique appuie et sensibilise chez moi ? Pourquoi cela me fait réagir ?

 

La réalité, c’est que tout est fluide, tout est ok. Les rencontres réalisées à un instant sont celles qui devaient être réalisées à cet instant et elles t’ont appris telle ou telle chose sur toi.

 

On m’a posé la question suivante il y a peu :

Si j’étais Le chef politique pendant un certain temps, quelles seraient les trois règles que j’imposerais au mondes ?

J’ai répondu :

  • Se remettre en question
  • Respirer
  • Agir en conscience

 

Je ne suis pas ce chef-là, et tout le monde ne connaît pas ces trois règles, tout le monde ne leur donnent pas tant d’importance.

Et parfois cela me met en colère, et pourtant, c’est okay. C’est ok de laisser chacun libre de qui il a envie d’être, de ce qu’il a envie de faire de ses croyances, de la façon dont il veut aimer ou manger !

 

On crois souvent, je pense, que ce qui s’avère un portant pour nous sera forcément un portant pour chaque être. Or, tous ne sont pas prêt à expérimenter ce que nous expérimentons, à entendre ce que nous affirmons et ressentons, proposons et conseillons.

 

L’art de vivre, je crois aujourd’hui qu’il réside dans ce mélange de toutes ces individualités qui nous apprennent tant -de qui, en tout cas, il est possible d’apprendre tant.

 

Et toi, comment vis-tu dans ce Mélange ?

 

 

Christelle GuibouinArtiste du Son, Flûtiste énergétique, Compositrice

 

 

2 Comments on “L’art de vivre dans ce mélange !

  1. Bonjour Christelle !

    Ton texte est d’une grande profondeur , honnêteté et lucidité …
    Pour avoir vécu bien des choses similaires , j’ai juste envie de te proposer un élément , fruit de mon expérience : le PARDON ..
    Pardonner à cet Autre , se pardonner à soi m’aime de vivre cette exacerbation ..
    Les fruits du Pardon naissent ensuite , parfois lentement, mais ils offrent un goût de Paix , d’Amour ; et plus les années passent , plus la récolte est conséquente, plus leurs bienfaits sont profonds et durables.. ..
    Comme tout arbre, quand il est jeune, il demande soin, et gratitude 😉

    Oui l’Autre est un monde à lui seul …et ne pas pouvoir y accéder, ainsi que l’inverse n’est plus un problème pour moi ..J’ai passé du temps à essayer de comprendre comme comme toi toute cette cascade de sensations .Tes conclusions me parlent ,j’ai juste envie de t’offrir une touche perso ( vraiment datant de quelques jours ..peinture encore fraîche 😉 ) : en plus du Pardon , le silence , le retrait physique est une voie possible , quelque soit le degré de parenté , les liens passés ..Juste reconnaître que pour le Présent ce n’est pas possible ,sans rien figer, sans culpabiliser car cette graine nait de la Peur …et que Toi comme Moi comme Beaucoup sommes ” cultivacoeur” d’Amour ..

    Voilà ce que je voulais te partager tout simplement, avec le Coeur grand ouvert ..
    Belle journée à toi !
    Anne

    1. Bonjour à toi, Anne ! Je te remercie énormément pour ces clefs, t’envoyant beaucoup d’amour <3 Je m'engage alors à travailler au pardon, et certainement au retrait également. Joyeuse journée !

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *