SUR LE CHEMIN

Mon blog, c’est ma Tête

Ouais mon blog, c’est ma tête.

J’ai checké plusieurs vidéos conseil-blogs. Apparemment y a des règles encore, même dans le blogging.

Même quand t’es indépendant, si tu vas chercher des règles, tu les trouves facilement.

Des règles auxquelles je ne prête même pas attention.

 

Je devrais aller attirer mes lecteurs avec un dingue de visuel, un titre accrocheur et un design sympatoche. Je devrais aussi veiller à apporter de la valeur. J’espère que naturellement je le fais. Pourquoi tu me lis ?

 

Et puis… dans les exemples d’articles qui marchent, présentés dans les vidéos, il s’agissait surtout de textes un peu légers et rigolos, de cours manuels (DIY), ou de voyage.

Moi je ne parle quasiment que de moi (#Narcissique ? on va y revenir, non parce que la narcissisme inclut l’exclusivité de ne penser que à soi… or j’ai la puissante volonté de t’apporter beaucoup de clés), je considère mes articles relativement profonds et je ne fais pas de DIY ou d’offre de ce genre d’outils… Mais si t’es là, il doit bien avoir une raison.

 

En fait, je me suis rendue compte que la découverte ou le suivi même de mes articles correspond à l’action d’ouvrir ma tête (et je vois bien l’image). C’est vraiment ça.

Dans mes articles, tu y vois mon cheminement, ma vision des choses, de l’humain, de la vie. Tu y vois aussi le tracé de mes émotions parfois, lorsque mes textes ressemblent davantage à des poèmes ou des lettres s’adressant à une créature en particulier.

 

On dit aussi qu’il n’y a pas à se prendre la tête avec des bombardements de publications ultra-fréquente. La vérité, c’est que chez moi, si je ne publie pas tous les jours, ça ne suis pas mon courant.

 

Je pense que le règle Ment, et c’est comme tout.

 

Le seul grand principe auquel veiller, est de considérer ton cœur comme le moteur. Je crois.

 

Mes articles émanent de lui, de mon cœur. Ils sont un message de mon Âme et je me dois de te l’envoyer. C’est une obligation morale ! Après, tu lis ou tu lis pas. Tu accroches ou tu accroches pas. Prends ce temps de lecture si tu t’y sens appelé.e, si tu sens que cela t’apportera de la valeur.

Ce n’est pas toujours simple d’écrire ainsi. En fait, c’est de moins en moins simple parce que c’est de plus en plus profond. Je n’aborde pas les sujets les plus aisants (ce mot n’existe pas ? il est souligné d’une vague rouge amour), mais ils sont pour moi un Portant pour le vivant.

 

Mon blog est apparu pour une seule raison : j’estime que chaque être sur cette Terre est une Flamme dotée d’une Vibration particulière et donc, qui se doit de se faire entendre. J’estime que chacune de cette Lumière est une chaleur, une richesse de plus, peu importe le sens qu’elle prend. Le plus important est que ce soit Son sens, ses sens, au moment présent et en conscience.

 

Moi j’ai eu envie d’écrire ici. Au début, personne ne pouvait me connaître aussi bien que quelqu’un qui ne lisait pas mes articles. Aujourd’hui, je progresse et je m’exprime davantage à l’oral, de plus en plus spontanément. J’use de ma voix, cet ancrage, cette vibration de connexion entre Terre et Ciel et cette voix qui provient de ma profondeur. Bah oui, parce moi je tiens ce blog, suis active (très…) sur Instagram, fait entendre ma voix sur SoundCloud et flotte un peu sur Youtube également, de temps en temps.

 

Mais la base, la base des bases, celle par laquelle je n’ai pas commencé mais la base quand même : c’est d’être et d‘assumer ses positions, en exprimant ses ressentis. La voix ancre, la voix représente un reflet précieux de l’Âme que tu incarnes, ou qui t’incarne.
Ça commence par être honnête avec soi-même, dans un premier temps, d’entretenir sa flamme pour qu’elle jaillisse honnêtement à l’extérieur.

La base de la base, c’est d’être en mesure de s’exprimer face à ses plus chers amis. D’exiger, d’exprimer quitte à contredire, opposer une idée, une vision. Ça peut paraître simple, “basique” (en effet c’est le sujet).

 

Pour moi, cela est loin, très loin d’avoir été évident et j’y travaille encore.

Maintes fois tu l’as certainement lu et je l’écris à nouveau : j’ai été de ces humains très effacés qui passaient réellement inaperçus, qui voulaient être tout le monde et qui, au bout d’un moment, a compris qu’être tout le monde correspondait à être personne et cheminer en direction de la mort. Mes mots sont forts, mais il en est ainsi en tout sincérité.

J’ai été de ces humains si empathiques que je me calquais à la créature en face de moi afin de sortir les phrases qu’elle voulait entendre elle. Et pas forcément la véritable lumière de mes profonds ressentis. Soucis d’adaptation réflexe. En définitive, j’ai été de ceux qui flippaient d’être critiqués, pointés du doigts ou mal vus.

 

La vérité s’il y en a une, c’est que chacun choisi. J’ai choisi d’être pleinement moi, je me rapproche de moi au quotidien. En osant, en me connectant à mon Âme (elle est gentille, c’est elle qui vient à moi aussi des fois), en lâchant prise. En étant Actrice, de Ma vie.

Ce n’est pas grave PARCE QUE ce n’est pas irréversible, l’invisibilité. Le tout est qu’en l’expérimentant, de s’apercevoir que ce n’est pas la vie dans son optimum. Que ce n’est pas ça, honorer sa vie. Et de choisir de modifier cela, en montant l’escalier 🙂
Ceux qui critiquent, rabaissent, méprisent et pointent du doigt, ils ont choisis eux aussi. Un adage dit que “Nous sommes ce que nous faisons”… et bien y en a, ils prennent plaisir à écraser et ça ne leur regarde qu’eux, tout simplement 🙂 C’est plutôt cool, non ?

 

Chacun porte Sa voix et ne pas être d’accord ou exprimer une surprise, ça existe et c’est normal. Cela ne signifie pas forcément un rabais (doux clin d’œil à ceux qui sont allergiques à l’opposition d’avis ou de point de vue : l’unicité les gars, please !) -punaise, moi aussi je dis “les gars” maintenant…. bref.

 

Individuellement, toi comme moi, pouvons choisir de s’élever et d’escalader les falaises !

 

 

Et toi alors, en tant qu’entrepreneur.e (et bloggueur, youtubeur ou autre support encore), tu utilises comment cette panoplie de plateformes réseautiques ?

 

 

Avec Douceurrr,

Christelle Guibouin

Artiste de l’Âme, du Corps et de l’Esprit

Artiste du Son, Flûtiste énergétique et Compositrice

One Commnet on “Mon blog, c’est ma Tête

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *