SUR LE CHEMIN

On Voit Des Gens

.

.

J’étais là… au milieu.

J’étais là et je me suis balladée, malgré la foule qui d’habitude provoque chez moi l’étouffement,  le trop-pour-moi, la fuite !

J’étais là et j’ai continué. J’ai marché presque partout. Et pourtant je n’ai rien acheté.

.

Et alors… j’ai créé.

.

.

Cela me rappelle le tout premier chant que j’ai composé avec des mots, en janvier 2018. J’étais dans un bois, à Libérer, Exprimer des mémoires et blessures, injustices de la lignée de Femmes puis… à la toute fin j’ai chanté. Et heureusement, je me suis enregistrée avec mon portable car c’est à partir de là que j’ai pu l’apprendre ensuite.

.

Ici en marchant et en entrant dans les gens comme si c’étaient des télés (je fais souvent cela, mais avec beaucoup plus de prise en compte de l’autre que s’il était une vitre carrée…), au sein de mes chantonnations sont arrivées des phrases que mon mental pouvait comprendre.

.

Je suis restée dans ce centre commercial, et j’ai continué à chanter, avec le portable qui enregistrait face à moi.

.

J’aurais pu être plus optimiste. J’aurais pu faire focus sur des petits bidules cool et fun, les couleurs joviales et le mouvements de ces corps devant mes yeux.

.

Mais ce qui est sorti reflète ce que je sentais à ce moment-là.

Avec aussi l’effet ultra miroir de mon intérieur de ce moment-là.

Je ne reviens pas sur mes termes, car en fait, cette chanson touche quand même une Vérité.

.

Et c’est le mensonge qui tue, même quand la vérité est des plus désagréables.

.

.

Belle écoute *.* et visionnage de cette vidéo dont je suis super fière ! 😀

.

.

Christelle 🙂 avec son sourire et tout son Amour.

.

 

 

2 Comments on “On Voit Des Gens

  1. Tu m’as transportée avec cette création spontanée !
    Merci !
    C’est fou quand on prend de la hauteur et qu’on regarde le monde en mouvement.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *