SUR LE CHEMIN

Lettre N°2 : Pour toi ma peur

Inspirée par l’article pétillant de Marie Guibouin — Artiste, Conférencière et Eveilleuse de conscience, j’écris, moi aussi, une lettre à ma peur. Simplement parce que cet exercice me tente et m’appelle. Je le sais, je le sens ! qu’écrire à sa peur, la considérer et lui dire « oui, je sais que tu es là », etc. …

SUR LE CHEMIN

Réfléchir c’est bien mais pas trop quand même

Je vous assure, le retour sur ce blog n’a pas été si facile. Écrire pour toi, c’est travailler. Travailler la manière de transmettre une idée, un message, une lumière. Effectivement, je me prends la tête et me torture l’esprit.  Je suis certaine que, toi aussi, qui veux partager au monde entier, tu doutes ET C’EST …

SUR LE CHEMIN

Lettre N° 1 : Bonjour Madame

Bonjour Madame,   Nous nous sommes croisées dans le tramway, aujourd’hui vendredi 13 janvier 2017 et vous vous êtes assises à mon côté. Mon côté droit. Et puis, naturellement et simplement, vous m’avez parlée. Vous avez sorti vos gongs, sans trop vous plaindre ; sans trop d’obscurité dans vos élans. Un peu de crainte seulement, de …

SUR LE CHEMIN

Cette année, je me brosse les dents

Hier soir, je me suis brossée les dents. Puis j’ai pensé à toutes les fois où je l’ai fait dans l’année, je n’ai pas compté, et j’en ai certainement oublié quelques unes. Le tourbillon de l’habitude, une habitude pas si naturelle que ça si on y repense : si mes parents ne m’avaient jamais appris …

SUR LE CHEMIN

Qui es-tu, Noël ?

Demain, c’est Noël. J’sais pas vous, mais nous, on le fête. On le fête en famille demain soir, autour d’une grande attablée. Nous seront 15 ; tout le groupe familial est réuni. Nous aurons le sourire, nous seront bien habillés, il fera chaud dans la maison. On aura faim. Et on s’fera des câlins. Ma grand-mère …

SUR LE CHEMIN

Qu’une simple politesse

M                      e                       r                        c                      i                      . Merci. Merci pour la présence de chacun de mes membres. Merci pour mes sens. Merci pour les sensations de fraicheur et de chaleur. Merci pour mon joli visage et merci pour mon corps en santé. Merci de me permette la mobilité de mes yeux, de mes …

SUR LE CHEMIN

Je suis anormale

J’me lève du lit en kiffant et en buvant un litre d’eau. La norme nous fait faire une grimace au son du réveil et nous incite à prendre un café pour nous booster. Je ne consomme pas de produits animaux, la norme base nos assiettes sur ceux-ci. Je souris aux inconnus et la norme nous …

SUR LE CHEMIN

Imminence

Parce qu’il y a un moment où l’imminence est tellement là, qu’on ne peut plus se contenter d’être passif. Il y a un moment où le seuil est si proche que nous ne pouvons nous contenter de simplement penser. Mon message n’est pas encore clair, mais peu importe car je sais que je m’y dirige. …