SUR LE CHEMIN

Pourquoi c’est important de s’ancrer

Ce n’est pas une option ou juste un portant, s’ancrer est primordial et nécessaire si tu veux rester debout, c’est-à-dire ne pas chavirer à chaque fois qu’une personne pense autrement que toi, affirme autre chose que toi, et se méfie de trucs à causes de ses peurs à elles, etc, etc, liste interminable. Point.

 

Nous sommes plusieurs milliards ici, d’organismes humains visibles et fonctionnels. D’Homo sapiens capables de s’exprimer selon n’importe quel moyen.

Nous sommes de multiples milliards à penser de façon unique par rapport à notre passé, nos ressentis, notre ouverture d’esprit plus ou moins établie. En fonction du moment présent car c’est le seul qui construit.

 

Être ancré n’annule pas le chavirement, la déstabilisation. Moi, personnellement, je suis ouverte à cela : la déstabilisation. Parce que chaque avis est intéressant dès qu’il est cohérent avec celui qui l’exprime. Toute vision m’intéresse si elle n’est pas à la source d’un “on dit” ou d’un “ça fait”.

Je m’en moque de cela, moi je ne réfléchis pas comme ça, sinon je ne vivrais juste pas. Et ça ne m’intéresse pas.

 

Moi je surkiffe me débloquer et hurler comme jamais, aller chercher là où ça fait mal, et guérir. Parce qu’ensuite je me sens mieux, je me dépasse et vais toucher ma flamme. Et c’est ça qui m’importe.

Je ne VEUX PAS être guidée par des frayeurs constantes et inconscientes, je ne VEUX PAS être bloquée par des croyances irrationnelles.

A la place je veux VIVRE, RIRE, M’EXPRIMER quoi que je dise, sente, et entende en retour.

 

Et ce qui est beau c’est cette diversité. Y a des gens qui se méfieront de toi par acte d’amour, il te confieront là où EUX sentent le danger. La vérité, c’est que c’est toi qui sais si c’est dangereux ou non, parce que c’est toi qui SENS si ça te convient ou non.

 

Je suis ouverte à la déstabilisation parce que chaque avis m’intéresse, chaque langage, inspiration, définition a sa place et j’écoute. J’écoute et entends, quitte à moduler mes points de vue. Raconte-moi ta conception des choses et la façon dont toi, tu vois la vie, réagis face à certains évènements, parle-moi de ces créatures qui t’inspirent et de ces autres avec qui tu n’es pas en accord et pourquoi. C’est toi qui parles, pas l’autre, pas un être extérieur à toi. C’est toi qui t’exprimes, penses et sens, et c’est ok, en fait c’est évident.

 

Je suis ouverte à la déstabilisation, et en parallèle moi aussi je pense, réfléchis, et sens. Et je parle. Et c’est ainsi que nous avançons selon moi. Je t’apprends et tu m’apprends. Et nous repartons chacun de notre bord avec une richesse insoupçonnable.

 

Et sur cette Terre les contrastes sont présents. Certains hommes et certaines femmes ne voudront pas entendre le spécifique vocabulaire que tu utilises, comme celui qui existe pour parler d’un monde invisible (par exemple). Certains gens ont peur d’entrer dans un monde différent du leur, se croient si ancrés qui gardent leurs yeux fermés et continuent de marcher sur ce chemin sans embûche qu’ils connaissent déjà. Certaines personnes s’affirment de la sorte.

 

Le message, ici, c’est que la confiance est à toi.

 

Tu connais ton chemin, ton parcours. Tu connais tes blessures, réparées ou non, ce qu’elles t’ont apprises ou vont t’apprendre. Chaque humain est un monde à lui tout seul. Je crois que tu es né.e avec une mission particulière, une guérison spécifique et des choses à vivre EN ACCORD AVEC TOI. T’as un rôle, ici. T’as ta place.

Ton look, tes rites, ton relâchement, tes expressions… vis tout cela à fond. Quoi que les gens diront.

 

 

 

Amour.

 

 

 

Christelle GuibouinCréatrice de Sons et de Mélodies, Créatrice des pensées nouvelles, Circulatrice des énergies et Régénératrice de la Vie.

2 Comments on “Pourquoi c’est important de s’ancrer

  1. Chère Christelle, te lire est sans cesse, une joie renouvelée, une bouffée d’oxygène, un C’EST POSSIBLE D’ETRE SOI, PROFONDÉMENT !!!!!! coûte que coûte, car quel autre chemin est possible ? AUCUN, en refusant ce chemin de l’intégrité à nous-même, nous nous “mésaimons”, en refusant de voir nos blessures et nos croyances limitantes, nous occultons une partie de nous même.
    Crions, jouons et pleurons comme des enfants, jouissons, mangeons, exprimons, échangeons, expérimentons, choisissons, VIVONS !
    MERCI Christelle, merci du fond du coeur de nous faire part de ce qui t’anime, te fait vibrer, te chamboule,t’excite !
    Toute ma gratitude, Delphine

    1. Delphine, je suis si ravie de voir par ces lignes que mon message soit compris, énergie reçue ! Merci à toi, également, pour ce retour gratifiant, un souffle d’Amour en ta direction <3

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *