SUR LE CHEMIN

Ton pouvoir dans tes relations

La relation, … au moins deux êtres vivants. Un humain/un brin d’herbe ; deux brins d’herbes ; une vache/son veau ; deux humains.

Je ne sais pas comment discutent entre elles les coccinelles, les grenouilles, entr eux les oiseaux ou-et les criquets. Je parlerais des humains.

 

J’ai pris conscience d’une chose.

J’ai peu de relations. Et je veille à ce que ces dernières soient de qualité.

La qualité c’est quoi pour moi ? Un échange Bidirectionnel, du soutien, un chaleureux Amour, du respect, deux envolées.

 

Ok c’est bien. Un échange bidirectionnel, du soutien, un chaleureux Amour, du respect, …deux envolées. Deux envolées saines et belles, c’est impossible à ce stade. Il manque quelque chose : l’entièreté de son être. L’entièreté, dans toute ses dimensions, quoi qu’il arrive. Et…

 

Une relation, c’est un Engagement.

Un engagement, un pacte entre deux créatures, celui d’Être soi dans toute son intégrité, avec tous ses maux, tous ses ressentis ainsi que leur claire expression. Être soi intégralement, avec les parties de nous-mêmes encore malaisantes. S’engager dans une relation, c’est ouvrir grand la porte de son cœur…

Deux créatures. Deux mondes compatibles (personnellement, je ne pourrais m’engager avec chaque individu de la Terre -du moins pas à l’heure où je t’écris…).

 

Hier soir, oui hier soir j’ai pris conscience d’un truc. C’est toujours la même rengaine : je le sais, le savais depuis longtemps, en avais intégré quelques bouts… Là ça a été plus profond encore, dans mon corps et mon esprit :

 

Je suis Responsable de l’Histoire de mes relations.

En partie, oui : deux créatures. Moit’ moit’, une seule ne peut tout faire : échanges Bidirectionnels.

 

Mais l’Histoire c’est quoi ?

L’Histoire des relations a un niveau de palpitation, de profondeur et d’avancées proportionnel au pourcentage définissant l’entièreté de son être. L’être, les envies, la dynamique, la clarté de sa sincérité (et oui on peut être flou et sincère à la fois…) de chacun.

Personnellement -et je suis loin d’être la seule à mon avis, sinon je n’aurais pas été appelée à te l’écrire-, dans mes relations j’ai tendance à me cacher, ne pas vouloir gêner (et je suis en colère lorsque je perçois chez d’autres ce même comportement… tiens donc). J’ai des peurs, aussi : prendre trop de place, déranger, étonner… en racontant trop ma vie, en déballant trop mes sentiments, mes émotions, mes nerfs parfois (ça c’est en général et dans tout), puis mes émotions quelle qu’elles soient…

J’ai peur de paraître imposante, quasi-dogmatique… j’ai peur qu’Être soit synonyme de chiante 😮

 

C’est grave.

 

Oui c’est grave ! C’est en contradiction avec ce que je promeus quotidiennement effectivement. Les peurs et attitudes citées sont des faits. Mon chemin consiste à m’en détacher puis à les abandonner, et j’avance.

C’est grave de se cacher.

Les conséquences sont telles : je ne vis pas, moi-même et l’autre créature avec qui une relation est censée avoir été pactée, des aventures qui auraient pu s’avérer totalement puissantes et folles ! Je m’empêche de nombreux rires, de nombreux pleurs, peut-être est-ce une protection face à mes émotions, mes blessures… Travailler personnellement c’est bien, et confronter, se dévoiler, ça fait partie intégrante de ce processus.

 

C’est quoi une relation pour toi ? Quelles failles portes-tu chez toi qui t’empêche de vivre beaucoup de choses merveilleuses ? Qu’exiges-tu dans une relation ?

 

 

En résumé : oui, tu es responsable de l’histoire de tes relations. Tu mènes la barques AVEC la créature en question. Tu n’es pas responsable de la vie de la personne, mais du vécu, partiellement, et des échanges que vous avez TOUS LES DEUX !

 

Les gens viennent à toi pour ce que tu dégages et transmets, et non pas l’inverse qui dirait que tu dois transmettre et ne pas transmettre ci ou ça afin d’attirer ailleurs ou là-bas, ou moins ou plus, et caetera.

 

Avec tout mon Amour !

 

Christelle Guibouin

Artiste de l’Âme, du Corps et le l’Esprit

Artiste du Son, Flûtiste énergétique et Compositrice

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *