SUR LE CHEMIN

Un vieil écrit

Je me vois si grande… C’est très fou. J’ai toujours eu une ambition fascinante à l’intérieur de moi, qui ressortait plus ou moins dans certaines situations, avec certaines personnes, etc.

Et paradoxalement à cela j’ai toujours été discrète. Discrète dans le sens où je voulais toujours me faire une place : la plus petite possible, la moins gênante, la plus invisible mais…. “je suis quand même là”.

A quoi bon rester petite tout sa vie ? Rêver toute seule, rêver à l’intérieur de soi, ne pas déranger, etc.

Il est vrai qu’aujourd’hui, je me vois grandir d’une façon assez… apeurante si je puis dire. Parce que grandir fait toujours peur. Une transition, un changement, une révélation et, la réalisation ! Ça fait peur, tout ça, sortir de sa coquille pour éclore.

Vivre.

Oui, vivre : des rêves qui s’éveillent, des rêves qui s’éclaircissent et qui paraissent de plus en plus possibles. “Et pourquoi pas ?”

Se jeter dans nos passions, tout faire pour y arriver, se lancer dans le parcours de la réussite, de la hauteur, de la croissance, du succès !

Être bien dans sa vie, pourquoi cela fait-il peur ?

Oser.

C’est tellement bien d’être bien ! Penser, rêver, agir, expérimenter, se planter ? Découvrir et grandir. Croître à chaque seconde qui s’écoule. Toujours évoluer, prendre de la hauteur et, tout ça sans se créer – même une seule – Aucune limite.

 

22 juillet 2015

(La photo, je l’ai vu sur Pinterest et l’aimais bien.)

Christelle Guibouin

Artiste de l’Âme, du Corps et de l’Esprit

Artiste du Son, Flûtiste énergétique, Compositrice

2 Comments on “Un vieil écrit

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *