SUR LE CHEMIN

Une si belle rencontre…

Nous nous sommes rencontrées sur Messenger, oui. C’est l’article sur La Nudité qui l’a interpellé, car c’est ainsi qu’elle a pu connaître mon existence et mes pensées toutes écrites. Alors elle a accroché. Parce qu’elle aussi danse et donne de l’importance au corps, parce qu’elle aussi tient en la transparence de l’âme et des flammes, parce qu’elle aussi aime les sons tant extérieurs qu’intérieurs. Parce qu’elle aussi écrit et partage ses écrits. Parce qu’elle aussi est curieuse, et amoureuse de l’être humain.

Au passage, merci Mathilde. Tu ne le sais pas alors je te le confie : c’est grâce à ton partage de l’article sur Facebook que cette rencontre a pu avoir lieu.

Nous avons échangé deux-trois mots, deux-trois phrases, deux-trois rêves. Et c’est deux-trois après qu’elle est venue rejoindre “mon petit coin de paradis“. Soif de campagne pour renier avec la musique. Alors elle est arrivée avec son tambour chamanique !

.

Elle est arrivée toute entière. Toute entière, toute humaine. Elle est arrivée avec ses doutes et ses peurs, elle est arrivée déstabilisée, et heureusement bien entourée. Elle est arrivée avec la force de sa vulnérabilité. La puissance de ses dires qui émanent directement de son intérieur, la justesse de ses rires et de ses pleurs, la vie de son visage ainsi que de ses émois. Voilà que tout était là.

.

Alors elle a poursuivit ou plutôt nous avons poursuivis. A la fois individuellement et ensemble dans la puissance de notre intégrité. Elle m’a ainsi apporté l’humanité, la transparence et la confiance aux rêves. Et surtout : la confiance dans le moment présent.

.

Elle s’est exprimée à la gestuelle de son corps et l’humidité de ses yeux, puis la souplesse de ses lèvres. Elle a libéré ses maux avec le sensible grave de sa voix. Elle s’est engagée dans l’élocution de ses propres ressentis, et je les ai accueilli.

Elle a tendu ses oreilles et a entendu mes maux. Et elle a répondu en les transformant, faisant ressentir mes avancées dans tout mon corps.

.

Alors ensemble nous avons grandi.

.

Nous avons rassemblé nos voix, nous avons partagé des plats, nous avons avancé un mois.

.

Merci Nina, ainsi que tout ce qui nous a mené là !

.

Cher lecteur ou chère lectrice, c’est par ces lignes que je t’invite à la transparence. C’est par ces lignes que je t’invite à la confiance. Parce que tu es bien loin d’être seul(e) dans tes ressentis, dans tes envies ou encore dans tes craintes. Tu n’es pas seul(e) dans tes vœux, dans tes appréhensions ou dans tes sensations. Alors je t’invite à les exprimer coûte que coûte, vaille que vaille. Ils seront source d’apprentissage, pour toi d’abord et aussi pour ton entourage : c’est certain.

.

Osons alors nous exprimer et rêver grand.

Osons aussi visiter l’obscurité et pleurer fort.

.

Et psssssst je compte sur toi pour contribuer et partager le projet MeditaSON à tes réseaux, car cinq euros sera la promo du supermarché à laquelle tu ne cèderas pas 😉 En revanche, cinq euros seront un pas de géant pour ce projet au jour -29, qui me permettra de t’offrir du son de qualité à propager encore plus loin. Accompagnée parfois, émerveillée… toujours je crois. MERCI. C’est ICI : https://fr.ulule.com/meditason/

.

NOUVELLE VIDEO SUR YOUTUBE : Je ne serais pas ton médicament…

Le Défi Flûte Traversière 090 / 100 !

.

.

.

Christelle Guibouin – Artiste du Son et des Corps

A Nina Delacourt, Artiste par Amour ! 😉

Pour t’apporter le message :

de la bienveillance,

de la transparence

ainsi que de la confiance.

 

 

One Commnet on “Une si belle rencontre…

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *