Christelle Guibouin






Christelle, le 17 octobre 2019 :

« J’ai du mal avec ma partie de moi enprepreneuse.
La vraie entrepreneure, pas la timide entrepreneure cachée.

Je démêle avec vous.

Est-ce vraiment ce que je veux ?

Une partie de moi a besoin de s’exprimer et d’exprimer ses talents qui sont : voir et capter l’autre avec une clarté particulière dans ce qui pour cette personne est perçu comme ‘bordel’.

Je sais prendre en compte une personne en entière et c’est important pour moi de savoir comment elle se sent à tout instant, avant tout. C’est d’autant plus important pour moi de stimuler la revenue à son propre corps, ses ressentis, besoins, envies, quand la personne en face de moi n’a jamais appris cela. Ça me tient encore plus à coeur lorsque ce sont des jeunes.

Les jeunes et les parents.
Ca me paraît évident que ce que je veux permettre, c’est une communication claire et limpide entre eux. C’est-à-dire une prise en compte de soi-même ET de l’autre.
Ce qui me pulse en ce moment est cette sensation d’être missionnée pour Sauvegarder l’Enfant. Dans le sens : les rêves de l’enfant, le contact de l’enfant à son corps, l’intelligence de l’enfant -et OUI les enfants sont très intelligents!, la présence de l’enfant.
Notre enfant à l’intérieur est insouciant et lumineux illimité. C’est de notre responsabilité d’adulte de lui permettre de se déployer en confiance et sécurité. De mettre les choses concrètes en place pour cela.

Cependant tout le monde n’est pas encore adulte et il y a des enfants pour qui l’adulte est leurs parents. Comment on fait quand cet adulte, censé encourager et protéger l’être sur qui il veille au quotidien ne le fait pas ? J’imagine que ça va de pair : quand on est vraiment adulte avec soi-même on l’est aussi face aux autres. En tout cas, on fait de notre mieux.

Sauf que des personnes ont oublié leur propre enfant. Comment reconnaître un autre enfant dans ces cas-là ? (C’est peut-être une des raisons pour lesquelles des personnes font des enfants : ils on oublié le leur. Mais bref, j’ai décidé de faire la paix avec ça…)

DONC qui fait ultra sens pour moi et ce que je passe mon temps avec faire pour moi-même est de reconnaître et encourager mon propre enfant intérieur.

C’est ce que je veux aider les autres à faire aussi à travers l’art et l’auto décortication de soi!!

Pourquoi je ne le fais pas?

Parce que je dois me mettre à mon compte et la paperasse… m’embête !

Parce que je dois exister, honorer ma place en informant les autres de qui je suis, de ce qui me tient à coeur et ce qui fait sens pour moi ET MEME ! attention ! que moi Christelle Guibouin JE PEUX les aider !!! Omg

Euh, en fait c’est surtout ça. Je vais devoir exprimer une partie de moi engagée, sensible, attentionnée, impliquée. Tout ce qui me manque aujourd’hui.

Power !

Je continue mon auto décortication.

Qu’est-ce qui se passerait si je les aidais ?

Et si je sauvais véritablement VÉRITABLEMENT des âmes d’enfants? Si j’évitais le vécu de TRAUMATISMES à des enfants? Si j’inculpais l’Estime de Soi comme plus grande force à des ENFANTS? Et si je générais un esprit de famille fertile, sain et présent? Tout ça parce que je participerais à éclaircir les esprit et des parents sur eux-mêmes, et de ces mêmes eux-mêmes leurs enfants (et en plus à partir de cela ça s’étend dans la relation avec plein d’autres êtres).

Je me dis souvent que je ne suis pas assez experte, que c’est en cours, que je ne sais pas tout.

Je ne sais pas tout mais je sais l’essentiel : je sais capter l’état émotionnel de quelqu’un et potentiellement ce que cette personne essaie d’exprimer que ce soit par des mots clairs mais malentendus, une gestuelle, des mots ‘inappropriés’. Je sais reconnaître cela. Je sais reconnaître qu’un enfant fait avec ses moyens et avec ce qu’il a appris depuis leur.s modèle.s, par mimétisme.
Je sais que dans la tête d’un enfant il n’y a qu’un monde : celui de sa maman, et plus largement celui de sa famille et de sa maison. Il n’y a que son monde à lui, donc il s’adapte car on lui montre qu’il n’y a que cela qui existe.
Je sais que beaucoup de parents d’enfants sont malheureux, débordés, n’écoutent pas leurs propres émotions et ne se sont jamais posés cette question, je sais que juste le fait d’être parent est surnaturel et je crois profondément qu’un enfant ET la maman ont besoin d’un entourage costaud, soudé selon les mêmes valeurs.

Je PEUX commencer maintenant alors. Sans mes connaissances théoriques et scientifiques les différentes zones du cerveau, leur façon de se développer, leur niveau de maturité à tel et tel âge. Je peux commencer maintenant parce que je sais capter un être.

Alors qu’est-ce qui m’empêche aujourd’hui et en moi de mettre cela en avant dans ma vie, mes relation, les discussions.
Qu’est-ce qui m’empêche d’affirmer haut et fort, d’insuffler dans toutes les oreilles que MOI JE DEFENDS LES DROITS D’ÊTRE DE L’ENFANT ? Moi je sais ca et ca, moi, je suis Engagée Pour Cela. MOI, j’ai les moyens, la volonté et la capacité intellectuelle, sensible, émotionnelle et presentielle de t’apporter, à toi qui en a tant besoin, les étoiles qui font briller ta tête encombrée et qui éclaircissent la
nuit…

J’accepte que DE TOUTE FAÇON je ne serais jamais experte car si on veut parler de théorique et de scientifique, ben le scientifique lui-même est très évolutif. Oui c’est cela : je suis évolutive.

Ai-je besoin d’un titre pour me légitimiser ou est-ce que être moi suffit ? Être moi suffit.

Honnêtement, est-ce qu’un titre prouve la sensibilité, l’Intelligence et l’Attention de quelqu’un? Non, un titre prouve malheureusement un conditionnement à un enseignement spécifique, étroit et choisit par l’Etat. Hum hum.

Est-ce qu’avant de commencer quelque chose il faut avoir de l’expérience? Ah ah non puisqu’on Commence. Et n’est-ce pas déjà une expérience que d’en être arrivée, par sa propre vie, ses rencontre et les compréhension actuelle de soi-même et du monde, de comprendre que l’Enfant est Important et que j’ai les capacités à aider dans le sens de tout ce que je viens d’énoncer? On n’a jamais vraiment zéro expérience en fait. »

.

Salut ! Je suis Christelle, et… je crois que tu as capté le message ? 😉 Viens, envoie-moi un mail ici : je peux simplement t’apporter mon soutien dans ta vie de parent de tes enfants et/ou de tonpropre enfant intérieur. Le cas échéant, nous verrons ensemble comment je peux t’accompagner selon ton, ou plutôt votre cheminement.

Au grand plaisir !



Christelle.