La manifestation pour les Projectors

La manifestation pour les Projectors

  Manifestation : Action d'accueillir dans son présent ce qui nous est destiné 'dans notre futur'. Provocation du rassemblement entre le passé, le présent et le futur. (définition inspirée de Lyvia Cairo)   T’es Projector, tu veux déménager, entrer dans une relation, te lancer dans un projet professionnel ou même devenir parent ? Alors c’est quoi le processus, si tu ne dois pas initier, si tu ne dois pas guider sans y avoir été invité.e, si tu ne dois pas lancer, donner des ordres ou que sais-je encore… ça peut être difficile à naviguer, surtout si tout en nous, tout nous fait nous sentir élancé.e.s à initier, que ce soit par exemple notre Centre du Cœur défini qui a envie de contrôler son environnement, ou tout « simplement », notre conditionnement. Dans cette Fiche, je vais apporter une nuance entre les personnes qui ont le Centre G défini et celles qui l’ont de non défini ou complètement ouvert. Mais d’abord, parlons des Projectors, en dehors même de toute nuance. Le Projector n’a rien à faire et, parfois, quand je leur dis ça à mes Projectors chéris, ils se sentent un peu démunis de devoir, je cite « être assisté par des personnes ». • Parce que faire et initier n’est pas correct pour eux. • Parce que guider sans y avoir été invité peut les amener à les faire se sentir rejetés. Et ce n’est pas le but ! Parce que le véritable super-pouvoir du Projector réside dans son MAGNÉTISME !!! Cher Projector si tu me lis, voici ce qui te rend magnétique et attire à toi ce dont...

lire plus
Comment s’est passée ta journée ?

Comment s’est passée ta journée ?

Alors dis-moi... comment s’est passé ta journée ? Dans tous les détails, t'es invité.e à te confier, à partager, en sécurité. Mes oreilles sont disponibles pour t'écouter, et le temps est illimité. Comment s’est déroulé ce premier jour à l’école ? Ça t’a fait quoi, alors, de voir tant de nouvelles têtes d’un seul jour, des garçons et des filles de ton âge dans la cour, et puis les grands qui sonnent la cloche à l’heure de rentrer en classe. Est-ce que les enfants étaient sympas avec toi ? Tu as réussi à dormir à la sieste ? Et puis... la maîtresse n’était pas trop collante ? Comment tu t'y sentais, là-bas ? Comment s’est passé ton premier jour à l’école ? A l’école maternelle ? A l’école de la vie ? C’était comment, cet atterrissage ? C’était comment, la première vue de toutes ces structures que tu ne connaissais pas ? C’était comment, dis-moi, dans tous les détails... Est-ce qu’on t’a demandé comment s’est passé ta journée ? Ces trois derniers jours... et les trois premiers jours, ceux durant lesquels tu as pu parler... ou t’exprimer d’une façon, quelle qu'elle soit. Est-ce qu’on t’a demandé ? Est-ce qu'on t'a entendu.e ? Est-ce qu'on a capté ce que tu exprimais, et la façon dont tu le faisais ? Est-ce qu’on t’a demandé comment c’était dans la bouche quand tu as goûté ton premier aliment ? Le premier fruit à croquer, le premier légume vert ? Est-ce qu’on a été là quand t’as faillit avaler de travers, ou est-ce que t’as réussi à le dissimuler puis à le cacher à jamais ?...

lire plus